Revenir en Bretagne

Hier, à Lanrivain, au profond de l'Argoat, à l'épaule de cette chapelle Saint Antoine de tant de souvenirs, j'ai eu le privilège de parler de ma passion des herbes et des arbres. Le public était là, installé dans ce vaste amphithéâtre de pierres, de genêts, d'ajoncs et de mousses. Tant de bons visages connus, reconnus souvent, parfois presque oubliés, tant de ferveur et de paix ! Comme si ce temps de partage était indispensable, comme si ce long chemin qui m'a conduit il y a dix ans de Bretagne en montagne trouvait enfin ici sa cohérence, sa logique.

Connaître un tel moment m'a été essentiel.

A la suite de Pierre Rabhi, l'humaniste à la voix douce, j'ai parlé en désordre de tous mes dialogues avec la Nature, de mes itinéraires secrets, de mon apprentissage du naturalisme, et de quelques lumineuses personnes qui ont éclairé ma vie.

Merci au Festival Lieux Mouvants de m'avoir accueilli, et un merci particulier à Jean Schalit et à Hélène Lassalle.

Merci à vous, public attentif et bienveillant, de m'avoir écouté et tant donné, une fois de plus.

Et immense merci à la Bretagne, mon pays, mon eau, ma rivière, qui permet tant de confluences et de belles rencontres.

Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square