2017: le projet "la Diagonale Occitane"

05/06/2016

 

 

 

Il en est des voyages comme de la vie. Il y a des étapes, il y a des tempêtes, il existe des havres pour s'abriter des coups de vent, et plus tard un temps pour rêver d'îles inconnues et de fruits parfumés, avant de dessiner en silence au fond d'une cabane, les cartes imaginaires d'un parcours idéal.

Puis un jour, deux col-verts, dont on n'avait jusque là pas soupçonné l'existence, s'envolent de l'étang, juste derrière la roselière : cet essor des oiseaux vers le large est le signal..

Je partirai.

J'ai soif de soleils et de pluies de mai, de l'unisson des arbres avec celui des hommes, du bruit des sources et des fièvreuses conférences sous le vent. J'ai fringale de rencontres sur les chemins, de traces de pinceaux et de soirs pastel.

Je partirai.

Dès l'aube du prochain été2017, vers le Sud que j'ignore, par une « Diagonale Occitane » qui reste à écrire, pour cheminer sur les sentiers des savants, des poètes et des colporteurs, avec Rousseau, Giono, Fabre, Delteil et tous les Lumineux, jusqu'à Montpellier, la Cité qui attire de son phare les chercheurs de la Connaissance, puis vers les Pyrénées ensuite, où j'ai déjà des rendez-vous de nuages.

Je partirai.

Il me reste près d'un an pour imaginer, préparer, tisser cette nouvelle tournée de spectacles, cette promenade des mots et des herbes sur les routes du Sud. Avec vous, grâce à vous, à, votre amitié, à vos contacts complices, pour partager, partager encore. Merci pour votre soutien.

Please reload

Article mis en avant

Petit lexique impertinent des noms d'arbres

06/08/2015

1/10
Please reload

Articles récents

10/05/2019

10/05/2019

27/06/2018

24/06/2018

20/06/2018

19/06/2018

Please reload

Suivez nous
  • Facebook Black Square