Panique au couvent !

14/03/2017

Les nonnettes, sous leurs dévotes allures, sont de sacrées délurées, et Monseigneur n’en sait rien. 


Il paraît qu’à matines, quand elles déambulent dans le cloître de la clairière, ça glousse sous les cornettes en apparence sages, et qu’elles se racontent des histoires pas très catholiques.


L’Ordre des Liliales est un ordre fort libre, voire un peu polisson. 


Je maraudais l’autre jour près de la maison de Colette, à Roz Ven, entre Paramé en Cancale, et il m’a semblé que les nivéoles, leurs grandes (bonnes ?) sœurs, dénommées aussi « claudinettes » - il n’y a pas de coïncidences- avaient pris possession du grand parc comme dans une grande fête champêtre et libertine qui aurait bien plu à la Demoiselle de toutes les audaces. 


Perce-neige au masculin ? Au féminin ? Comme vous voudrez ! L’ambiguïté continue, et le printemps autorise tous les risques. Allez, et si en plus on les veut plurielles, dans une confusion joyeuse, alors on s’interroge, on tergiverse et l’on se méfie. 


Gare aux fleurs sybarites !


Au fait, au pluriel, on écrit « des perce-neige »...

 

Avant son départ le 28 avril pour " La Diagonale Occitane", le Chemineau des herbes vous invite à un rendez vous quotidien avec une plante

 

 

 

Please reload

Article mis en avant

Petit lexique impertinent des noms d'arbres

06/08/2015

1/10
Please reload

Articles récents

10/05/2019

10/05/2019

27/06/2018

24/06/2018

20/06/2018

19/06/2018

Please reload

Suivez nous
  • Facebook Black Square