Belle Corydale


Avec son nom d’héroïne grecque et son insolite perruque, la fausse-fumeterre se prépare à faire son intéressante sur le plateau de la prairie. Une comédie sans doute, en deux tableaux, qui commence au printemps, et s’achève avant l’été. Sur scène entre Véroniques et Stellaires, qu’elle dédaigne avec suffisance, elle capte avec force l’attention du botaniste spectateur. Belle Corydale au nom de porcelaine, je dis, je répète, je chante ton nom en mélopée d’amour.

Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square