à Villefort, en partage

Villefort, enfin, espéré longtemps !

J’irai dormir chez Nelly, au gîte de l’Affenadou, haute maison pleine de paix, lieu propice à l’écriture, dressée comme un octroi au bord du chemin. Je cueille autour du village les échantillons de branches et d’herbe qui vont illustrer ma « conférence » du soir, à l’invitation de l’association « Jardin en partage », qui réunit ici, sous l'égide efficace de Pierrette, les passionnés de botanique singulière

http://lesjardinsenpartage.com/

Ils sont venus. Comme toujours, pas de présentation Powerpoint, pas de savants entrechats scientifiques : des plantes, des mots, des histoires. C’est tout. Devant cette assemblée attentive, dans une nouvelle salle au beau nom métallurgique et créateur : « la Forge », je fais mon numéro de bateleur des clairières, m’amuse une fois de plus avec l’histoire des arbres, me fait reprendre sur le genre du mot « serre » quand il désigne, au masculin, une montagne, et m’instruit sur le goût des jeunes pousses de fragonette et les techniques de permaculture sous les lits de fougères.

Ah oui, le plus important : dans ce pays, quand on s’embrasse pour se saluer, c’est trois bises et non deux. Il faut le savoir, sinon le troisième baiser tombe en capilotade sur le plancher et l’on passe pour un gourd !

Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square