BADINAGES



Connaissez-vous le populage,

La renoncule des marécages,

Nommée ainsi car son feuillage

Du peuplier est à l’image ?


On la trouve à l’état sauvage

Un peu après le tussilage,

Près des cours d’eau et des barrages.

Ça ne vous dit rien ? Quel dommage !

Si du latin, vous faites usage,

Et de culture l’étalage,

« Caltha palustris », en langage

Savant, s’écrit dans les ouvrages.


Vous les fêlés du ramassage,

Pour la cuisine : aucun usage !

Je vous affirme sans ambages

Que si elle passe par l’œsophage

Entre la poire et le fromage,

Elle peut causer sérieux dommages.


Aux zones humides on fait outrage,

Car on abuse des drainages,

Et le béton fait des ravages.

Alors écoutez ce message :

Les marais sont notre héritage !

En cette époque de sondages,

D’écologie et de suffrages,

La chimie faisant gros dommages,

Il est temps de tourner la page !


Chers maraîchers, je vous engage :

Il vaut mieux donner en breuvage

Aux populaces, le potage

Que la potasse au populage !


Le P

opulage, Caltha palustris L. , au Col du Granier (73) le 5 avril 2021

© Texte et photos, Yves YGER, avril 2021

Toute utilisation à but commercial interdite


Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square