DANS LES CHOUX



Il est un légume oublié par les hommes,

Peut-être pour son nom de larron d’avant-guerre,

Sa bobine frisée et ses feuilles à la gomme.

Il s’agit du Crambe, qui pousse en bord de mer.

Il a d’autres noms qui flairent aussi la zone :

On peut dire chou marin, bien qu’il ne soit pas jaune,

Mais aussi Chou-crambé, ou l’appeler Chourbe.

Même si ce surnom lui donne l’air un peu fourbe !

Pourtant nous lui devons des plats roboratifs,

Car dans notre aventure, il est à l’origine

De tous les choux connus des maîtres de cuisine.

Alors rendons justice à ce chou primitif !


Le cordon de galets sur lequel il s’accroche

N’est pas un cordon bleu, mais plutôt tas de roches.

Et ses limbes charnus, d’abord pourpres puis gris,

Lui font comme un panier, une sorte de nid,

D’où quelques fleurs au centre, toutes resserrées

Se découragent d’être si mal entourées.


Pourtant, sans ce brigand, pas de choux de Bruxelles,

Ni de Romanesco, non plus de Brocolis.

Pas de potée à servir à la clientèle

Ni même de choucroute, ce sera raviolis !


Pour la leçon d’histoire, parlons de Charlemagne,

Qui imposa ce chou en Règle de Villis.

Il inventa l’école, le sieur Barbe fleurie,

Mais ne pouvait savoir, cet empereur à poigne,

Qu’il donnerait du mal aux écoliers de France,

Pour connaître par cœur les exceptions plurielles :

Choux, cailloux, genoux, hiboux, inutiles souffrances !

Donnez-leur des joujoux, pas des poux, Jean-Michel,

Vous qui êtes ministre, soyez donc généreux :

Les écrans d’aujourd’hui les empêchent de faire mieux !


J’allais oublier che chandwich américain,

Qui imita le nom de notre chou marin !

Au panier l’infâmie, la malbouffe aux ordures,

Un peu de respect pour l’antique agriculture !


Célébrons notre légume antédiluvien !

Ne le cueillons jamais, pensons aux lendemains !

Des ancêtres comme çà, il faut les protéger :

C’est la règle appliquée par la Maréchaussée !


Comme vous le constatez, moi je l’apprécie bien,

Ce chou prolétarien, ce taxon si vilain.

Ce dépenaillé, qui jaillit des galets,

Méritait bien qu’on lui tire un jour le portrait


Le Crambe, ou chou marin, Crambe maritima, à la Pointe du Château à PLOUGRESCANT (223, le 22 mars 2021


©Texte et photos Yves YGER mars 2021

Merci à Maryse Jacq

Merci à Maryse Jacq pour sa photo © des choux marins à Port l'Epine, en TRELEVERN (22) en 2013 (dernière photo)

Toute utilisation à but commercial interdite


Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square