LE BON CONSEILLER

LE BON CONSEILLER


C’est un chêne de bon conseil,

A qui je rends une visite

Chacune des fois que j’hésite.

Quelle chance, d’avoir gourou pareil !


C’est mon chêne, un très bon renfort !

Il est mon guide, et mon mentor,

Et je m’assois contre son tronc

Afin qu’il donne les solutions.


Pour la soupe, il y a deux doctrines :

Ceux qui préfèrent qu’on la mouline,

Et ceux qui la veulent en julienne.

Il faut choisir, ça vaut la peine !


Avançons donc sur ce dossier.

Je demande à mon cicerone

Ce qu’il peut me recommander.

Pour lui, un seul mot : minestrone !


J’avais vingt ans, je dus choisir :

Être poète ou pharmacien ?

Ce fut dilemme cornélien

Faut-il compter ou bien écrire ?


Alors en début de saison

C’est sous sa jeune frondaison

Que j’ouïs sa recommandation :

- « Avec les mots, le ménestrel

Fait des sirops et des potions,

Pour bien guérir, au naturel,

La souffreteuse population.

Las ! Les poètes sont maudits !

Soit donc potard, mon bon ami,

Mais lis Ronsard, et puis Verlaine

Et surtout Jean de la Fontaine. »


Entre deux belles, mon cœur balance :

Effeuillerai-je la marguerite

Avec Mathilde ou bien Brigitte ?

Avec la brune ou bien la rousse ?


Rendez-vous donc sous mon chêne

Lui, il sait bien, sans aucun doute,

Et me mettra sur la bonne route

De mes amours et de l’hymen.


Suis arrivé près du rocher

Mais l’arbre a refusé tout net

De m’indiquer où roucouler,

A qui offrir les violettes.


Est-ce Brigitte, est-ce Mathilde ?

Tant pis, je suis un intrépide !

Puisque mon chêne est silencieux,

Lors, je vais essayer les deux !


Le Chêne, Quercus sp, site du Yaudet, en PLOULEC’H (22), le 3 août 2021

© Texte et Photo Yves YGER, août 2021

Toute reproduction à but commercial interdite.



Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square