Le chêne et le zozo



Le Chêne un jour dit au Zozo : " Vous avez bien raison d’accuser la Nature Pour elle, on en fait beaucoup trop ! On dit que la température S’élèverait un peu partout. C’est vrai, j’ai remarqué, tout change : Dans la forêt, oui, je l’avoue, Il se passe des choses étranges. Tous les ormes un jour sont partis Puis fut le tour des châtaigniers. Je les avais en sympathie : Pourquoi m’ont-ils abandonné ? Vous qui habitez au château, Vous qui roulez en quatre-quatre, Et qui vivez des capitaux, Ce qui est faux, on doit combattre ! J’ai lu, sur certaines feuilles, Dans le Canard et Médiapart, Que vous tiriez, en trompe-l’œil De la Bourse, toutes les cartes. Assurez-moi qu’on m’a menti, Que vos usines ne font que fleurs Senteurs d’avril et harmonie Tout ce qui fait le vrai bonheur ! Il paraît que le Greenwashing, Cette technique particulière Serait une clef du marketing Dites-le-moi, on exagère ! Même les frênes maintenant, Sont les victimes des champignons Vous sentez-vous bien innocent ? Je perds partout des compagnons... Moi qui croyais, tout comme en sot Que les Lumières vous animaient ! Vous n’êtes qu’un clown, un paltoquet Seulement le prince des zozos !

Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square