LE TANGO DES CHATAIGNIERS


(Sur l’air de « Moi je suis Tango Tango », de Guy Marchand)


Aucun doute, vous connaissez

Le Tango des châtaigniers ?

C’est l’unique pas tourné

Qu’on danse avec un panier !


Prenez le premier sentier

Où les feuilles sont dentelées.

Si c’est grand vent, évitez :

Les bogues peuvent vous amocher !


Non n’y allez pas nu-pieds :

Vous risquez de regretter !

Commencez par ramasser

Celles qui sont en liberté.


Si jamais vous n’en trouvez,

C’est que quelqu’un est passé !

Lors, tentez de déchausser

Celles qui sont emprisonnées.


Prenez un air dégagé ;

Un oursin vous choisissez :

Serrez-le entre les pieds.

Normalement le tour est joué !


Si toutefois vous échouez,

Courage ! Pas de lâcheté !

Un bon coup vous respirez,

Et les doigts vous y mettez.


D’un bout de bois vous tentez

Les mâchoires d’écarter :

C’est là que vous commencez

A pester et à crier.


Car vous aurez beau feinter,

Ce fruit est bien entêté,

Et ses crocs si acérés

Que sûr vous vous piquerez !


Vous aurez beau bougonner

Contre cette mauvaise idée

Qui vous gâcha la journée :

Oui ! Vive les mots croisés !


Quand le soir vient à tomber,

C’est chez vous qu’il faut rentrer :

Il n’y a plus qu’à éplucher

Vous qui vouliez vous coucher !


Prenez donc votre panier,

Un couteau bien affuté,

Toute la nuit vous maudirez

Le Tango du châtaignier !


Le Châtaignier, Castanea sativa, dans la vallée des Traouieros, à Perros Guirec, le 19 octobre 2021

© Yves YGER, octobre 2021, toute reproduction à but commercial interdite



Article mis en avant
Articles récents