SEIZE OCTOBRE

SEIZE OCTOBRE


Quand s’en iront les agapanthes,

Il sera temps de faire du feu,

De se serrer, le cœur en pente

Et s’inventer l’amour en mieux.


Il était là, à cet instant,

Ce presque rien, ce court moment,

Ce n’est qu’après que l’on se dit :

Il était là, il est parti !


Voici des pommes, voici des fruits,

Et du raisin à marauder

Que les vendanges ont oublié.

Je te les donne, ma tendre amie !


J’ai accroché sur un poteau

Une cabane pour les oiseaux,

Coupé du bois sur le billot,

Ouvert la porte à nos amis.

Si déjà fraîches sont les nuits,

Je veux pour nous le cœur au chaud.


L’agapanthe, Agapanthus sp, le pommier Malus domesticus,

La vigne, Vitis vinifera, au-dessus des marais de Goulaine (44)

à Beg Léguer, en LANNION (22) le 16 octobre 2021

© Yves YGER, octobre 2021, toute reproduction à but commercial interdite



Article mis en avant
Articles récents