VERITES ET ILLUSIONS



Une Garance qui ne veut pas voyager,

C’est interdit, c’est hors la loi !

Comme un Rosier-Pimprenelle sans Nicolas,

Jamais ici on n’ a vu ça !

Alors qu’un Pissenlit frappé d’énurésie,

La chose est bien sûr garantie.

Les Fougères ne sont pas toutes en Ille-et-Vilaine :

On en trouve en terres lointaines.

Après un dur labeur, quand on tient le Bambou,

On a le droit de boire un coup !

Pour parler Digitales, il faut mettre des gants :

Elles sont susceptibles vraiment !

Toutes les Angéliques ne sont pas des marquises :

J’en connais, des carminatives,

C’est-à-dire de l’intestin qu’elles chassent les vents,

Et je peux vous dire vraiment

Qu’elles remplacent les éventails, les flabellums,

Et font de vous un gentilhomme.

Non ! Tous les Aigremoines ne sont pas des abbés :

J’en connais même qui sont mariés !

Alors que les bonnes sœurs sont souvent des benoîtes

Qui peuvent tourner à l’écarlate

Quand on leur parle de trucs un peu olé-olé :

Ce que je fais pour m’amuser !

Toutes les Bourse-à-pasteur ne sont pas aux bergers,

Ou alors ils les ont vidées

Avant de monter aux alpages, dans les bistrots,

Pas besoin de fric là-haut !

Les Marronniers d’Inde ne sont pas à Calcutta,

Mais juste en bas de chez moi

Et pour l’Achillée, prétendue millefeuille

J’en compte trois mille, et j’ai l’œil !


Alors voyez, Monsieur Linné,

En science botanique, il faut dire vérité !


La Garance voyageuse, Rubia peregrina

Le Rosier pimprenelle, Rosa pimpinella

La Digitale, Digitalis purpurea

Le Pissenlit, Taraxacum sp

A Beg Leguer, près de LANNION (22), le 15 août 2021

© texte et photos Yves YGER, Août 2021

Toute reproduction à but commercial interdite



Article mis en avant
Articles récents