La Terre en parterre

08/06/2015

 

S'il est un jardin étrange et surprenant, c'est bien le Jardin pour la Terre d'Arlanc, dans le Puy-de-Dôme. J'y arrivai par un matin brumeux, après avoir traversé une bonne partie de la région dénommée Forez. On prononce « Forêt », et non « Forèse » sinon on passe pour un parisien. Mais on a raison car le Forez est souvent forêt. Les petites routes après Usson mènent sur un plateau boisé et vallonné assez frais, avant de descendre vers Arlanc par de jolis virages. C'est une cité toute en longueur, et même toute en langueur en ce dimanche après-midi.

 

Mais quelle mouche hallucinée a piqué il y a une vingtaine d'années les grands décideurs de ce pays ? Pour répondre à une situation économique difficile, ils ont imaginé un équipement touristique unique : un jardin dont le plan serait une mappemonde. Il fallait oser ! C'est un peu un jeu pour grands enfants, qui viennent y faire le tour de la terre en deux heures.

 

J'essaie rapidement d'imaginer une mise en scène pour ma « Saga Botanica », de voir comment peuvent évoluer Humboldt et Bompland à grand pas autour de l'Amérique, lancer Philibert Commerson vers l'Océanie, et faire marcher Théodore Monod dans le désert. Le public arrive et je l'emmène en déambulation autour de la planète.

 

Au soir, logé dans un mobil-home aimablement mis à ma disposition par la mairie, j'essaie d'oublier la pluie qui inonde la nuit. Je sais que demain sera une journée particulière, de transfert en automobile et de tournage pour l'émission « Silence ça pousse ».

 

 

Yves Yger

 

 

Please reload

Article mis en avant

Petit lexique impertinent des noms d'arbres

06/08/2015

1/10
Please reload

Articles récents

10/05/2019

10/05/2019

27/06/2018

24/06/2018

20/06/2018

19/06/2018

Please reload

Suivez nous
  • Facebook Black Square