Sylvie, je t'aime


Comme beaucoup de végétaux, cette petite (et toxique) anémone des bois est un bel et simple exemple de solidarité naturelle. Elle, si frêle, qui enchante les sous-bois, vit en symbiose avec un champignon nommé « Sclérotinie" (c’est moins joli...), dont le mycélium souterrain immense nourrit décuple et potentialise en silence la vigueur de la petite anémone. Un exemple de cette belle solidarité végétale qui pourrait être un exemple dans notre monde d’égoïsmes. Lisez vite « La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben !

Article mis en avant
Articles récents
Suivez nous
  • Facebook Black Square